Frédéric Durand
basson

Frédéric Durand débute le basson à 15 ans à Angers avec Guy Bordier.
Après un Diplôme d’Etudes Approfondies en Physique des Matériaux, il opte finalement pour une carrière musicale alors qu’il rentre au CNSM en 1995. Après un premier prix avec les félicitations du jury dans la classe de Gilbert Audin, il remporte successivement en 1999 les concours de l’Orchestre Lamoureux, de l’Orchestre Région Centre Tours, puis de l’Orchestre d’Harmonie de la Garde Républicaine. La même année, il est lauréat du concours international d’instruments à vent de Toulon. Il travaille avec des orchestres étrangers comme le Mahler Chamber Orchestra, l’European Camerata, ainsi que Le Concert Olympique.
De ses études scientifiques, il garde un goût prononcé pour l’expérimentation, chose qu’il peut développer sans modération avec le Concert Impromptu, les Dissonances et l’ensemble Musica Nigella.
Depuis 2009, il est second soliste à l’Orchestre National de France.